Le programme National de gestion des déchets ménagers et assimilés

Depuis sa création, le CISE Maroc s’intéresse à tous déchets (industriel et ménager). Le terme déchet ménagers est défini comme tout déchet résultant des activités des ménages. La production annuelle de déchets ménagers au maroc est estimée à 7 millions de tonne, l’équivalent d’’un ratio de 0,76 Kg/ Habitant / jr ; avec une prédominance de matières organiques qui représente jusqu’à 70% du poid total et une forte humidité (65%).

Le cluster industriel pour les services environnementaux suit de près l’avancement des lois concernant la gestion des déchets. Après l’adoption en 2006 de la loi 28-00 relative à la gestion des déchets , le gouvernement a lancé en 2008 le programme national de gestion des déchets ménagers et assimilés dont l’objectif est de moderniser le secteur de la gestion des déchets notamment à travers le développement de filiales de tri et de valorisation. Ce programme a été élaboré par le ministère de l’intérieur, la banque mondiale et notre partenaire le secrétariat d’état auprès du ministère de l’energie, des mines et du développement durable, chargé du développement du durable.

Le coût du programme est estimé à 40 Milliard de DH dont :

  • 72 % alloué à la collecte et nettoiement
  • 14,6 % à la réalisation et exploitation des décharges contrôlées .
  • 6,3 % à la réhabilitation et fermeture des décharges sauvages
  • 3,5 % pour les etudes, suivi et contrôle.
  • 1,8 % pour le Tri, recyclage et valorisation
  • 1,8 % pour les actions de Communication, sensibilisation et formation

Le pilotage du programme est assuré par une Commission Nationale (CN-PNDM) qui assure la coordination, le suivi et l’évaluation du programme. Elle est présidée par le Département de l’Environnement et comprend l’Intérieur, l’Economie et les Finances, les Affaires Générales et le FEC; et par une Unité de Gestion du PNDM (UGP) mise en place au sein de la Direction Générale des Collectivités locales afin d’assurer  l’évaluation de l’éligibilité des projets au financement du PNDM, l’assistance technique aux Collectivités Territoriales et leurs groupements et l’établissement de rapports semestriels sur le PNDM.

Depuis le lancement du programme, plus de 23 décharges sauvages ont été réhabilités. Aussi, 64 plans directeurs provinciaux ont été lancé dont 13 se sont achevés en fin 2015.

En ce qui concerne les activités de valorisation, on  compte 2 expériences de valorisation énergétique à Fès et Oujda; ainsi qu’une expérience de tri sur la décharge de OUM AZZA.

Pour recevoir notre newsletter mensuelle

Le programme National de gestion des déchets ménagers