Qui sommes-nous ?

Le cluster CISE réunit les entreprises offrant des services, produits ou techniques capables d’affaiblir l’empreinte environnementale négative des activités humaines sur le milieu naturel. La valorisation des déchets, l’utilisation des énergies propres et renouvelables et la chimie verte constituent les moyens permettant cette réduction.

Cise Maroc s’inscrit dans une conjoncture où le secteur industriel des services environnementaux rencontre un essor manifeste. Il y a en effet aujourd’hui un besoin évident de prévenir et éliminer la pollution industrielle, mais aussi d’effectuer une gestion optimisée du stock de ressources naturelles. C’est un réel défi donné aux entreprises, que nous soutenons, et qui permettrait le développement de nouvelles matières de production avec, par extension, la création de nouveaux marchés et secteurs de croissance.

Notre équipe

Comité exécutif


Said El Arja

Président

Président de l’ong, M. El Arja représente la société Ynna Steel.


Hind Baddag

Vice présidente

Vice présidente de l’ong, Madame. Hind Baddag Représente la société LafargeHolcim


Nissrine Bouchefaa

Trésorière

Trésorière de l’ong, Nisrine Bouchefaa représente la société Pizzorno

Équipe d’animation

<br />
<h3 align="center">Selma Elouardighi</h3>
<p>


Selma Elouardighi

Fondatrice, Directrice Générale

La Dr Selma Elouardighi est fondatrice et directrice générale du Cluster Industriel pour les Services Environnementaux (CISE). Dr Elouardighi est également membre du corps professoral mondial et membre de la communauté internationale du Centre de leadership en technologie durable de la Virginie Tech (CLiGS). Avec un doctorat en Mondialisation et Gouvernance de Virginia Tech ’School of Public and International Affairs. Ses recherches portent sur la gouvernance environnementale et la responsabilité environnementale des entreprises dans les pays en développement dans le contexte mondial.

Deux thématiques applicables

Principalement implantées au Maroc, les entreprises associées à CISE interviennent sur l’ensemble du territoire, au travers de :

La valorisation des déchets

Elle concerne la récupération des déchets et de leur transformation en matières premières. Tournée vers le futur, elle garantit une disponibilité de ces matières premières accompagnée d’une diminution du taux de pollution généré par les activités humaines.

La chimie verte

Alternative à la chimie traditionnelle, dont les effets peuvent être nocifs, la chimie verte permet de créer des produits non-polluants et affranchis de substances dangereuses. Désormais règlementée, elle impacte un certain nombre d’industries telles que l’agroalimentaire, le textile, le carburant, la peinture …

Le Maroc est fondamentalement concerné par ces thématiques, qui permettent à terme une augmentation du PIB national et une hausse de la création d’emplois.